"Désir(s) et droit", Journée d'études de l'Association des doctorants de l'Institut de droit privé
19 octobre 2017
De 9 heures à 17 heures 15

Manufacture des Tabacs
Amphithéâtre colloque Guy Isaac - MI V
21 Allée de Brienne
Toulouse

L'Association des Doctorants de l'Institut de Droit Privé (l'ADIDP) organise sa première journée d'études portant sur le thème "Désir(s) et droit". Cette journée permettra d'aborder les différents liens existants entre le(s) désir(s) et le droit.

Le désir semble à première vue étranger au champ juridique. Du latin desiderare, qui signifie « regretter l’absence de quelqu’un, de quelque chose », le désir exprime l’aspiration de l’homme vers l’objet souhaité. En tant que produit de l’imagination, il paraît exclu de toute appréhension juridique. Il ne peut être réglementé en tant que tel. Toutefois, le désir lorsqu’il est exprimé ou manifesté, peut être objet de droit. Il donne alors souvent lieu à une certaine défiance. Opposé à la raison de l’homme, la morale le condamne. Le droit doit-il être un instrument d’encadrement, de limitation, voire de répression des désirs ?

Le désir ne doit cependant pas être envisagé de façon exclusivement négative. Cette aspiration de l’homme vers ce qui lui manque peut aussi être un mouvement positif, qui pousse l’homme vers son avenir. Quel rôle le droit peut-il jouer vis-à-vis de ces désirs ? Doit-il garantir leur réalisation ?
La prise en compte des désirs par le droit entraîne nécessairement une modification des normes en vigueur. Entre renouvellement et modification plus substantielle de notre ordre juridique, quelle influence le désir exerce-t-il sur le droit ? Cette journée d’études abordera l’ensemble de ces questionnements afin d’analyser les liens qui existent entre le(s) désir(s) et les différentes branches du droit.


Avec la participation de :
 

  • Philippe Nelidoff, Doyen de la Faculté de droit, Université Toulouse 1 Capitole
  • Marc Nicod, professeur,Université Toulouse 1 Capitole
  • Lionel Miniato, maître de conférences, INU Champollion Albi
  • Cécile Le Gallou, maître de conférences, Université Toulouse 1 Capitole
  • Sophie Paricard, maître de conférences, INU Champollion Albi
  • Jean Deveze, professeur,Université Toulouse 1 Capitole
  • Jérôme Julien, professeur de l’Université Toulouse 1 Capitole
  • François Roujou de Boubée, docteur en droit
  • Alexandre Charpy, doctorant IDP
  • Marine Corbères, doctorante IDP
  • Marie Dochy, doctorante IDP
  • Marie-Aude Faivre-Vilotte, doctorante IDP
  • Valentin Garcia, doctorant IDP
  • Pierre Juston, doctorant IMH
  • Guillaume Leguevaques, doctorant IEJUC
  • Ludovic Marignol, doctorant IDP
  • Aurélie Marque, doctorante IDP
  • Wanceslas Monzala, doctorant IRDEIC
  • Mohamed Sadek, doctorant IDP
  • Rémi Sébal, doctorant IDP
  • Sacha Sydoryk, doctorant IMH

Sous la direction de Solenne HORTALA, Carole HASSOUN, Alexandre CHARPY et Valentin GARCIA ; doctorants de l'Institut de droit privé, bureau de l'ADIDP.

Manifestation éligible au titre de la formation professionnelle continue.

Renseignements :
adidp.ut1@gmail.com

Partager cette actualité
Twitter Facebook Google + Pinterest

Document(s) à télécharger :

contact

Solenne HORTALA

informations complémentaires

Entrée gratuite
Inscription obligatoire par mail à :
adidp.ut1@gmail.com

L'inscription sur ADUM est obligatoire pour les doctorants et ne constitue pas une inscription à cette manifestation.

Emargement obligatoire pour les doctorants le jour même